Routine teint “flawless”

Il en faut du temps avant de se créer une routine teint qui nous convienne parfaitement, j’ai même plusieurs fois tenté de faire cet article avec mes anciens produits, sans être convaincue. A priori, après deux semaines de “test”, je pense que celui que je vais vous présenter se rapproche de mon idéal. C’est mon maquillage du teint “flawless” (= zéro défauts) !

Pour les produits, j’ai fait confiance aux marques que j’affectionne tout particulièrement, à savoir Clarins et Smashbox.
1. La base “oil free” de Smashbox, est une base qui fait parfaitement son boulot et sait se faire discrète. Pas de promesses farfelues, pas de boutons à l’horizon (= pores non obstrués), texture super agréable et fondante. Je vous recommande vivement les bases de cette marque, il y en a plusieurs pour toutes les attentes, la gamme est vraiment très complète.
2. Mon fond de teint coup de coeur, Ever Matte, Clarins. Je vous en parle plus en détail ensuite.
3. L’anti-cernes Effacernes de Lancôme. Il est liquide donc idéal pour celles qui ont la peau du contour des yeux assez sèche. J’ai des cernes très prononcées puisque j’ai le teint mat, ce produit me permet de les atténuer au maximum et la tenue est top ! Il y a pas mal de teintes dans mon souvenir, n’hésitez pas à demander à la vendeuse d’en essayer plusieurs, trouver la bonne est essentiel. Pour moi, c’est la N°3, Beige Ambre.
4. L’highlighter Smashbox, qui est hyper simple à utiliser et à fondre au doigt.
5. Le blush “Peachtwist” de M.A.C, que je traîne depuis bientôt un an sans pouvoir le remplacer, malgré de nombreuses tentatives !
6. La poudre de finition HD de Make Up For Ever. Grâce à ce produit, j’ose me poudrer après le fond de teint sans me sentir “lourde”. Cette poudre est hyper facile à appliquer et réellement transparente (elle ne blanchit pas le teint !). Pour moi, elle a deux avantages : elle fixe le maquillage et matifie durablement. Et un inconvénient : elle pue ! (mais c’est pas grave)(on lui pardonne)
Petit zoom sur l’étape fond de teint. Cela fait presque un an que j’utilise les fonds de teint M.A.C, qui pour moi étaient parfaits. J’ai acheté trois teintes de Matchmaster (bon oui, je bronze et dé-bronze trop vite) car je me sentais satisfaite de ce produit. Puis j’ai eu un premier déclic : est-ce une fatalité de devoir estomper les brillances plusieurs fois dans la journée ? Non, donc j’ai demandé conseil à une vendeuse qui m’a dirigée vers le Studio Fix. Et là, idem. Brillances, brillances, brillances. En plus d’avoir une composition assez douteuse, je me suis rendue compte que la couleur s’oxydait bizarrement sur la peau et donnait un teint très bizarre. Et puis dès que l’on veut une teinte plus foncée elle sera directement trop orangée ou trop jaune. Et j’en avais marre de la tête jaune et brillante (c’est vraiment l’image de moi que je me faisais). Je sais que M.A.C est une marque professionnelle, mais au bout d’un moment il faut se rendre à l’évidence : notoriété ou pas, ma peau ne voulait plus d’elle !
Je n’avais qu’une hâte : changer de fond de teint. Après les résultats incroyables (je pèse mes mots) des soins Clarins sur ma peau, c’est tout naturellement que j’ai décidé de me tourner vers cette marque. La gamme de maquillage n’est pas extraordinaire et j’ai donc rapidement jetté mon dévolu sur le Ever Matt. La promesse : teint matifié à longueur de journée et pores resserés. Parfait.
En magasin, je l’essaye pour trouver ma teinte. Je le trouve confortable et la texture est douce (il sent la pastèque en plus). J’avais un peu peur de ça car les avis tournaient vers le “assèche la peau”. Pour moi, ça na pas été le cas. Hop, j’embarque donc la teinte “Honey”, un beige doré juste ce qu’il faut. J’en profite pour faire un parenthèse sur la couleur du fond de teint : évitez les trop orangés, quand je regarde la gamme de couleurs chez Clarins je suis ravie car les teintes au-dessus sont plus dans le beige que dans le orange. Même bronzée, la teinte orange/jaune n’est JAMAIS une bonne idée. Il suffit de se regarder quelques heures après à la lumière du jour et vous comprendrez. Le beige est et restera votre ami, bronzée ou pas.
Passons au test “in real life”. Et pas n’importe quel test : une après-midi shopping, à marcher sous le soleil. J’avais très peur des brillances mais j’avais tord de m’inquiéter : j’ai fini chez le coiffeur et j’ai même pas eu peur de me voir dans la glace pendant une heure. La couleur avait bien tourné puisqu’on ne pouvait apercevoir que je portais du fond de teint. Pas de brillances à l’horizon non plus. Bref, j’étais en joie. A l’heure ou je vous parle j’en suis toujours autant ravie. Le fini est mat et poudré, la couvrance est assez légère mais modulable, et la tenue est top. Considérant aussi que la poudre HD aide beaucoup.
En résumé, si j’avais quelques conseils pour vous aider à choisir votre fond de teint :
– Ciblez d’abord ce que vous voulez corriger, il y a une multitude de produits pour une multitude de besoins ;
– Choisissez la couleur avec soin = celle du cou, n’oubliez pas que la couleur sera plus claire à l’application que 1h après. Le fond de teint s’oxyde et s’adapte en quelque sorte à votre carnation. Fuyez les tons orangés, certaines marque proposent des teints foncés qui sont en dominantes beiges ;
– Je conseillerais de choisir une couvrance légère ou moyenne, ce qui permet de moduler aux endroits que l’on veut. Un fond de teint trop couvrant est un fond de teint qui, certes, cache les imperfections mais qui se voit à 2 kilomètres ;- Si le fond de teint Parfait avec un grand P n’existe pas forcément, il y a les bases et les poudres pour lui donner un petit coup de pouce !
1 et 2 : La base et le fond de teint, avec le pinceau. Vous n’utilisez pas de pinceau pour votre fond de teint ? Courrez vous en procurer un, c’est la base !
3 : L’anti-cernes, je fais trois petits points que j’étale en tapotant avec un pinceau plat.
4 et 5 : Le blush étalé sur le bombé de la joue, et l’illuminateur, juste au-dessus.
6 : Finition parfaite avec la poudre HD, au gros pinceau.