Clarisonic, le bilan des 3 mois

Voilà 3 mois que j’ai en ma possession le Clarisonic, cet engin qui nettoie la peau en profondeur et dont la promesse est clairement de te faire changer ton type de peau, et ta vie quoi, en gros.
A mon retour de Dubaï j’ai voulu totalement renouveler ma routine soins pour le visage. J’utilisais les produits Avène sans cibler un problème particulier et je me suis finalement rendue compte que, même si ces produits sont très bien, il fallait que je m’occupe beaucoup plus sérieusement de ma peau et notamment des mes pores obstruées et donc très apparents. J’ai aussi la peau mixte et en hiver elle a du mal à supporter la “lourdeur” du maquillage et se met à briller.
J’ai donc commencé à utiliser le Clarisonic avec la brosse pour pores dilatés début Janvier et ce 2 fois par semaine. Les premières sensations sont assez ludiques, mais ce qui est sûr c’est qu’on a le sentiment que la peau est vraiment bien nettoyée. Cela ne m’a absolument pas “décapé” ou agressé la peau, si on n’appuie pas il reste très doux (et je pense que c’est la même chose pour toutes les brosses). Quelques semaine plus tard, j’ai eu des petits boutons sur les joues. Ca ne m’a pas inquiété, ce genre de nettoyage (tout comme le gommage) “excite” les glandes sébacés et provoque quelques imperfections. Je suis donc passée à une fois par semaine pour régler ce problème et surtout, rester à l’écoute de ma peau.
Depuis, c’est le paradis ! Je vois que mes pores ne sont plus du tout obstrués, même si je me maquille tous les jours et n’habite pas – il faut le dire – à la campagne. Mon teint reste frais et unifié même le matin (j’ai arrêté de fumer il y a un an, ça aide aussi !), ma peau ne brille plus ou beaucoup moins durant la journée. Forcément, il y a des hauts et des bas, mais la situation générale à tendance à s’améliorer.
Pour moi, cette brosse est un accessoire indispensable pour réaliser un vrai nettoyage maison, sans devoir se déplacer en institut et tout en gardant son produit nettoyant habituel au lieu de gommages divers et variés. Je n’ai pas encore changé de peau, mais je peux dire que la “catastrophe” est derrière moi et que je vais vers quelque chose de meilleur. Bon, ça fait un peu bilan d’une psychothérapie comme ça, mais non, je ne parle que de ma peau hein.
Vous pouvez jeter un coup d’oeil à ma routine visage décrite sur un précédent post. Mais mes vrais alliés de cette mission “pores” ont été le Doux Nettoyant Moussant pour peaux mixtes à grasses de Clarins et L’Huile Lotus de la même marque. Le nettoyant est le meilleur que j’ai eu à utiliser jusque-là, c’est à dire qu’il est efficace mais surtout que je (et ma peau) ne m’en lasse pas. Les micro-grains permettent encore une fois de nettoyer en profondeur, mais il reste quand même très très doux. Et la révélation c’est l’huile, en application le soir après un bon nettoyage sur le visage encore humide. Et halte aux idées reçue, l’huile ne rend absolument pas la peaux grasse. Elle pénètre très bien et deux/trois gouttes suffisent. Personnellement, elle m’hydrate suffisamment pour ne pas en utiliser de crème en association ou en plus. Son effet : mes pores sont nettement plus resserrés,  c’est impressionnant ! Et du coup, la peau et matifiée, ça se ressent largement au réveil ou avant j’avais la peau qui brille – maintenant, c’est fini !